• Español
  • English

Accueil > Notice complète

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page

Notice complète

1/2
Médecines non-conventionnelles et droit : la nécessaire intégration dans les systèmes de santé en France et en Europe
Auteur :
Robard, Isabelle  
Éditeur :
Litec  
Lieu de publication :
Paris  
Date de publication :
DL 2002  
Collection :
Actualité  
ISBN :
2-7111-3485-7  
Langue :
français  
Sujet :
Thérapies complémentaires - législation et jurisprudence  
Médecines parallèles - Droit - France  
Médecines parallèles - Droit - Pays de l'Union européenne  
Exercice illégal de la médecine - France  
Médecine - Droit - France  
Type de document :
Livre  

Université de Bordeaux

Bibliothèque Localisation Statut Condition Vol. Cote
DSPEG-BU Droit, Sc. politique, Économie BU, salle recherche Droit Disponible Prêtable 344.04 ROB
DSPEG-BIB. CENTRES DE RECHERCHE DROIT CERDARE-Centre de Documentation Disponible Prêtable M-ROB
Collation :
1 vol. (XII-151 p.) ; couv. ill. en coul. ; 21 cm  
Provenance :
Abes (PPN069138559)  
Notes :
Bibliogr. p. 143-148. Index  
Origine :
BaBord  
Identifiant d'origine :
563686  

Depuis environ 30 ans, se développe à l'échelle mondiale une demande sans cesse croissante et renouvelée en faveur des médecines dites naturelles dans le grand public et qualifiées de médecines non-conventionnelles par le Parlement européen ou de médecines traditionnelles par l'Organisation mondiale de la santé. La France et les Etats membres de l'Union européenne n'échappent pas à ce constat aboutissant à la nécessité d'adapter leur législation en vue de tendre à une intégration à part entière de ces médecines dans le système de santé, répondant ainsi à la demande des citoyens européens. Il en résulte une nouvelle réflexion jurisprudentielle et réglementaire, notamment autour des notions d'exercice illégal de la médecine, de thérapeutiques insuffisamment éprouvées et de commercialisation des compléments alimentaires. Corrélativement à ce phénomène, on note un développement des droits des patients aspirant à choisir leur traitement et leur médecine, tout en replaçant le thérapeute non plus dans un rôle de décideur aux lieu et place du malade, mais dans celui d'accompagnateur. Parallèlement aux problèmes juridiques que rencontrent les professionnels de santé, médecins ou non-médecins, dans l'exercice de ces pratiques médicales, de nouvelles catégories de produits ou substances (compléments nutritionnels, plantes, médicaments sans AMM), sont à la recherche d'un véritable statut juridique. Cet ouvrage intéressera les magistrats ainsi que l'Ordre des médecins amenés à juger de plus en plus souvent des affaires concernant les médecines non-conventionnelles, les avocats et juristes en charge de ce type de dossier, les pouvoirs publics et le législateur et, bien entendu, les patients, consommateurs et responsables associatifs chargés de faire reconnaître les médecines non-conventionnelles.

Il n'y a pas de commentaire pour cette notice.

  • Première page
  • Page précédente
  • Notice 1 sur 2
  • Page suivante
  • Dernière page